Actualités

    Pierre Rissient reçoit le prix Transfuge du Meilleur livre de cinéma 2016 pour "Mister Everywhere"

     

    Il croisa John Ford, Raoul Walsh, fut l’ami de Joseph Losey, Fritz Lang et Abbas Kiarostami, amena Jane Campion et Quentin Tarantino au Festival de Cannes, dénicha des cinéastes talentueux inconnus aux Philippines ou en Corée… Pierre Rissient, tour à tour programmateur de cinéma, attaché de presse aux côtés de Bertrand Tavernier, distributeur, producteur, réalisateur, est bien ce “Mister Everywhere” du cinéma, tel que le surnomme Clint Eastwood qu’il fut le premier à défendre comme cinéaste.
    Dans cet ouvrage d’entretiens, Pierre Rissient se livre à l’exercice délicat de la mémoire entre les auteurs qui l’on construit, ces “monstres” du cinéma qu’il a croisés, ses envies et ses réflexions, que ce soit pour vanter les trésors du cinéma muet et ces “jeunes Américains”, évoquer des cinéastes de la liste noire ou des talents tombés dans l’oubli…
    Il explore cette galaxie du septième art dont il est un éternel amoureux avec la même énergie qu’à ses débuts. Passionné et passionnant, cinéphile éclairant et éclaireur, Pierre Rissient reste, aujourd’hui et demain, un spectateur hors pair.

     

     

    Il n’y avait chez moi aucune ambition, aucun calcul pour un futur. Lire un livre que l’on n’a pas encore lu, attendre un film, ou en programmer un… C’était une boulimie : voir, savoir, connaître, sentir..»

    Pierre Rissient

     

     

    Entretien avec Samuel Blumenfeld
    Avec la participation de Marc Bernard

     

    Préfaces de Clint Eastwood et Bertrand Tavernier
    Coédition Institut Lumière

     

     

    Mercredi 21 septembre à l’Institut Lumière, Lyon


    Soirée vernissage du livre Pierre Rissient, Mister Everywhere

    En présence de Pierre Rissient et de Samuel Blumenfeld

    Signature du livre

    18h45 Projection du film Gentleman Rissient de Benoît Jacquot, Pascal Mérigeau et Guy Seligmann

     

    Sommaire

    Pierre Rissient par Clint Eastwood

    Préface de Bertrand Tavernier

    Avant-propos de Samuel Blumenfeld

    I. La belle jeunesse : les années de formation

    II. La porte du paradis : les années Mac-Mahon

    III. Le petit soldat : assistant, attaché de presse, distributeur

    IV. Les damnés : les cinéastes de la liste noire

    V. Le chercheur d’or : le découvreur du Festival de Cannes

    VI. L’homme à la caméra : producteur et réalisateur

    VII. L’aventurier : le voyage vers l’Asie

    VIII. Les monstres : quelques rencontres mémorables

    IX. Mémoire de nos pères : sur quelques cinéastes oubliés

    X. Le spécialiste : quelques réflexions sur le cinéma

    Filmographie et bibliographie

    Index

     



    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter