Actualités

    Mata Hoata. Arts et société aux îles Marquises, une exposition au musée du quai Branly, jusqu'au 24 juillet 2016

     

    De Gauguin à Brel, de Stevenson à Melville, les îles Marquises ont fasciné les plus grands artistes. L’exposition leur rend hommage, à travers 300 pièces et œuvres témoignant de la force d’une culture qui a su traverser les époques et dompter l’histoire.

     

    Mata Hoata

     

     

    Fermeture le lundi
    mardi, mercredi, dimanche : 11h00-19h00
    jeudi, vendredi, samedi : 11h00-21h00

     

    Actes Sud publie le catalogue de l'exposition

     

    L'exposition et le catalogue qui l’accompagne présentent pour la première fois depuis vingt ans la richesse des arts des îles Marquises, de la fin du XVIIIe siècle à nos jours. Mata désigne le visage et les yeux dans la langue des îles Marquises. Le visage et en particulier les grands yeux très accentués sont les motifs les plus importants dans toutes les formes d’art local marquisien, qu’il s’agisse de sculpture ou de tatouage. L’œil a une signification symbolique particulière, puisqu’il est associé directement aux ancêtres. Quant au mot hoata, il existe plusieurs traductions possibles : “brillant, clair, pur, miroir”…

    L’ouvrage montre la grande continuité des traditions et arts marquisiens, tant en ce qui concerne le partimoine matériel (tiki, tapa, clubs, massues…) qu’immatériel (festivals et tatouages, notamment) : sculptures, instruments de musique, dessins, peintures et documents témoignent ici de l’esthétique caractéristique de l’archipel. Au fil des pages, le lecteur découvre les différents aspects de cette société particulièrement dynamique et pénètre au coeur de l’archipel : faune et flore, mythe de la création des Marquises, vie quotidienne, cérémonies funéraires et religieuses, festivals et cérémonies publiques, art contemporain...

    La créativité des artistes des Marquises, visible dans les objets les plus anciens, se lit également dans les productions qui ont suivi le contact avec l’Occident : le XIXe siècle voit ainsi naître un style différent, mais pourtant nettement marquisien, qui s’adapte à une nouvelle économie de marché. Cet ouvrage, qui se conclut par une immersion dans la vitalité et le dynamisme de la culture marquisienne contemporaine, invite le lecteur à pénétrer dans un paysage ancestral, qui le conduit du paysage marquisien réel et cosmologique à une immersion dans un festival contemporain, au centre d’une place de fête.

    Organisé de manière chronologique, ce catalogue montre à la fois l’ingéniosité et le talent d’adaptation des artistes des îles Marquises, ainsi que la transformation de leur art. Une galerie de portraits présente l’évolution de la perception des Marquisiens par les artistes occidentaux.




    Musée du quai Branly - Jacques Chirac

    37, quai Branly

    75007 Paris

    01 47 53 60 23

    http://www.quaibranly.fr/

    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter