Actualités

    "L'Orient des femmes" au musée du quai Branly

    L'Orient des femmes vu par Christian Lacroix : une exposition jusqu'au 18 mai au musée du quai Branly.

    Le Proche-Orient a longtemps constitué un carrefour politique, économique et culturel entre l’Asie, l’Europe et l’Afrique. Il est le berceau de riches civilisations qui ont laissé de nombreuses empreintes dans l’art de ces régions, notamment l’art vestimentaire, encore méconnu du grand public. Depuis les années 1970, l’image et la physionomie de la femme proche-orientale ont changé, en particulier avec ce que l’on appelle aujourd’hui “la tenue islamique”, zayy islâmi, ou “habit sectaire”, qui couvre intégralement le corps des femmes. Si, dès la première moitié du XIXe siècle, les contacts avec l’Occident ont conduit à un abandon progressif des costumes traditionnels orientaux, cette uniformisation entraîne la disparition des derniers témoins d’un art vestimentaire séculaire car de multiples femmes ont troqué leurs robes traditionnelles chatoyantes pour un accoutrement plus austère.

    Cette exposition – et le livre qui en découle – est une invitation à la découverte d’un art vestimentaire féminin, d’une façon d’être et de vivre. Elle se veut un hymne aux femmes, un hommage à la fois à celles qui, au fil des siècles, ont cherché à créer des modes pour s’embellir ou exister au sein d’une société qui les a longtemps marginalisées et à celles qui ont, par leurs mains, leurs gestes, leurs goûts et leurs talents, donné à des étoffes et des fils de soie ou de coton une part d’elles-mêmes en composant chaque pièce comme une oeuvre d’art. Les pièces sélectionnées – des robes de fête, des manteaux, des voiles et des coiffes composant le trousseau d’une mariée porté par les villageoises et bédouines de Syrie, de Jordanie, des Territoires palestiniens et du désert du Sinaï –, issues des collections du musée du quai Branly et d’une collection privée jordanienne, ont pour point commun d’être ornées de broderies et d’applications de couleurs. Pour la plupart, elles datent de la fin du XIXe siècle à nos jours et témoignent d’une continuité des traditions et des savoir-faire dans un contexte social et politique qui a considérablement évolué au cours de cette période.

    Cette déambulation poétique est le fruit de la rencontre entre un regard artistique, celui du couturier Christian Lacroix, qui a assuré la sélection des robes et conçu la scénographie de l’exposition, et un regard scientifique, celui d’Hana Chidiac, responsable des collections Afrique du Nord et Proche-Orient au musée du quai Branly. Le catalogue propose de faire le tour de la question et présente, pour accompagner cette superbe iconographie, des textes rédigés par des historiens et des anthropologues de réputation internationale sur le contexte historique du Proche-Orient, la femme dans le monde arabe et les costumes des différentes régions.




    Musée du quai Branly - Jacques Chirac

    37, quai Branly

    75007 Paris

    01 47 53 60 23

    http://www.quaibranly.fr/

    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter