Actualités

    Lecture musicale du roman de Lola Lafon " La Petite Communiste qui ne souriait jamais" le lundi 3 février à 20h à la Maison de la Poésie à Paris

     

    Accompagnée par Olivier Lambert : guitare, ordinateur, synthés

    Julien Rieu de Pey : basse, guitare, clavier

     

    Lola Lafon

    La Petite Communiste qui ne souriait jamais

    Sportive de l’Europe de l’Ouest et est sacrée « plus jeune Héroïne communiste » à l’Est… Comment raconter celle-là, à qui toutes les petites filles de l’Ouest ont rêvé de ressembler ? Et quelle version retenir du parcours de cette petite communiste qui voltigea d’est en ouest face à ses juges, qu’ils soient sportifs, politiques, médiatiques – désirée et manipulée également par les États, qu’ils soient communistes ou libéraux.
    Cette lecture musicale autour du roman La petite communiste qui ne souriait jamais se propose de redonner la voix parlée et chantée à ce film muet que fut le parcours de Nadia Comaneci. Remettre des mots sur le parcours de celle qui fut sacralisée par un Occident en manque d’ange laïque, sous-titrer l’image de collages sonores et de chansons, toutes ces notes stoppées jusqu’en 1989 aux Portes de Fer d’une Europe alors coupée du reste du monde.

     

    Tarif : 10 € / adhérent : 5 €




    Maison de la Poésie

    passage Molière

    157, rue Saint-Martin

    75003 Paris

    http://www.maisondelapoesieparis.com/

    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter