Actualités

    La Maison européenne de la photographie, à Arles | du 6 juillet au 30 août

     

     

    Ensemble, la photographie. Quand la Maison européenne de la photographie collectionne.
    Tous les jours de 11 heures à 19 heures

    La MEP sur le site du Méjan

     

    La collection de la Maison européenne de la photographie à Paris est constituée à ce jour de 21 000 oeuvres environ. Commencée il y a plus de 35 ans, elle a épousé les engouements et les enthousiasmes de son temps. A ce titre, elle apparaît comme une photoscopie de la création photographique de la deuxième moitié du XXe siècle. Cet accrochage a vocation de révéler certains aspects essentiels de la politique d’acquisition de la maison : la constitution de vastes ensembles du travail des photographes, les commandes et les donations.

    La collection s’est construite autour de quelques séries majeures publiées initialement dans des monographies réalisées par certains des plus grands photographes de l’après-guerre, et qui constituent le socle de la collection. Il s’agit souvent de premiers livres d’artistes, qui sans tabous ni références, inventent des formes et bousculent les codes et les conventions. Richard Avedon, Larry Clark, Raymond Depardon, Robert Frank, Ralph Gibson, William Klein, Josef Koudelka, Irving Penn, Bernard Plossu, Johan van der Keuken, pour ne citer qu’eux, ont ouvert des voies à des générations de photographes. L’exposition présentera aussi quelques commandes importantes sur la capitale, initiées par l’association Paris Audiovisuel puis la MEP, depuis Paris à vue d’oeil d’Henri Cartier-Bresson en 1984 jusqu’au Grand Paris de Martin Parr en 2014.

    Enfin, près d’un tiers de la collection est constitué par des donations. Des grands ensembles ont été offerts par les auteurs eux-mêmes, Harry Callahan, Jim Dine, Helmut Newton ou quelques grands mécènes, partenaires dont la contribution à l’enrichissement de la collection est essentielle : l’Association des Amis de la MEP, la société Dai Nippon Printing Co. qui a constitué de 1994 à 2006 une importante collection des plus grands photographes japonais de l’après-guerre, Neuflize Vie qui a apporté sa contribution à l’achat d’oeuvres de jeunes artistes ou encore David Adamson, un pionnier de l’impression numérique, qui a fait don d’un ensemble exceptionnel d’oeuvres des plus grand artistes de l’art contemporain.

    Commissariat : Jean-Luc Monterosso et Jean-Paul Capitani
    Avec la collaboration de Benoit Rivero (Actes Sud), de Pascal Hoël et Frédérique Dolivet (MEP)
    L’exposition est répartie sur deux lieux : Chapelle Saint-Martin du Méjan, place Massillon // Chapelle Saint-Laurent – le Capitole, rue Laurent Bonnement
    Plus d'informations pratiques

     

    Le catalogue de l'exposition

    La collection de la Maison européenne de la photographie est représentative de la création photographique internationale des années 1950 à aujourd'hui. Elle est constituée à ce jour d'environ 21 000 œuvres.

     

     

    Cette sélection de 312 œuvres* se veut le récit en images d'une collection qui mêle la grande histoire de la photographie à des aventures particulières, jusqu'à quelques anecdotes notables qui ont accompagné son développement pendant plus de trois décennies. Les rencontres, les opportunités, les commandes ou des donations on souvent engendré des digressions dans une histoire de l'art en perpétuelle, évolution, et aboutissent le plus souvent à donner à la collection son âme et son caractère spécifique.

    Inévitablement partiel et subjectif, ce parcours répond néanmoins à plusieurs objectifs : présenter les principaux auteurs de la collection ; respecter une chronologie qui permet de révéler certaines évolutions de l'histoire du médium ; et surtout dévoiler des relations ou des proximités entre les photographes. Parmi celles-ci, certaines sont réelles et assumées par leurs auteurs, d'autres suscitées par la collection elle-même, qui est un lieu unique où se côtoient des photographies d'auteurs de toutes origines, et qui favorise des confrontations parfois inattendues. Si la collection est un espace de conservation, c'est aussi une possibilité de rencontre entre les photographies.

    Bien sûr , la collection n'est pas exhaustive et les champs de la photographie se sont considérablement élargis depuis le début des années 1990, tant dans ses usages que dans sa géographie. Si la Maison européenne de la photographie reste fidèle à sa politique d'auteur, il n'est plus réaliste aujourd'hui de prétendre à une juste représentation de la création mondiale. Mais la collection a désormais sa propre identité qu'il convient d'accompagner.

    Enfin, pour donner une idée la plus juste possible de ce vaste ensemble, ont été privilégiés les auteurs représentés par de grandes séries, ainsi que les donations les plus importantes. Les notices proposées en fin d'ouvrage apportent des informations complémentaires sur les œuvres et leur mode d'acquisition. Si certains photographes apparaissent à plusieurs étapes de ce parcours, c'est parce que leur œuvre est suivie dans sa durée.

    Toute collection ne se dévoile qu'au fur et à mesure des accrochages qui lui sont consacrés. Cet ouvrage a cependant l'ambition de donner un juste aperçu des richesses de cette collection.

    *de 164 photographes parmi lesquels : Manuel Álvarez Bravo, Nobuyoshi Araki, Diane Arbus, Richard Avedon, Valérie Belin, Édouard Boubat, Bill Brandt, Brassaï, Harry Callahan, Henri Cartier-Bresson, Raymond Depardon, Robert Doisneau, Rineke Dijkstra, William Eggleston, Mario Giacomelli, Ralph Gibson, Nan Goldin, Hervé Guibert, David Hockney, Eikoh Hosoe, Seydou Keïta,William Klein, Josef Koudelka, Saul Leiter, Pierre Molinier, Daido Moriyama, Shirin Neshat, Helmut Newton, Martin Parr, Irving Penn, Anders Petersen, Pierre et Gilles, Miguel Rio Branco, Sophie Ristelhueber, Georges Rousse, Sebastião Salgado, Josef Sudek, Shomei Tomatsu, Patrick Tosani, Marc Trivier et Johan Van der Keuken.

    sommaire

    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter