Actualités

    Exposition "Philippines, archipel des échanges" au musée du quai Branly à Paris du 9 avril au 14 juillet 2013

    COLLECTIF
    Philippines
    archipel des échanges

    sous la direction de Constance de Monbrison
    et Corazon S. Alvina

     

    Coédition ACTES SUD / musée du quai Branly

     

    En librairie le 3 avril 2013

    L’archipel des Philippines compte plus de sept mille îles et s’étire sur près de 1 700 kilomètres, des îles du Nord (Batanes et Luçon), plus proches de Taiwan, à celles du Sud (Mindanao, Sulu, Palawan), voisines de l’Indonésie. Sa situation géographique et l’histoire de son peuplement ont généré des expressions artistiques fortes et variées.
    Traversé par les forces de l’échange qui lui donne sa profondeur historique et sa diversité ethnolinguistique, l’archipel des Philippines se découvre dans cet ouvrage à travers deux regards : l’un tourné vers la Mer, l’autre vers la Terre.
    S’appuyant sur les derniers travaux des archéologues, des historiens et des linguistes, le premier regard, celui de la Mer, sonde le passé austronésien des Philippins. La mise en lumière des routes commerciales et de leurs enjeux économiques en mer de Chine et de Sulu donne à voir un réseau d’échanges mettant en mouvement idées, hommes, formes et matières. Ainsi, l’Âge d’or des cités portuaires témoigne de la vitalité artistique et de l’expertise technique du travail de l’or, tout autant qu’il renseigne sur le fonctionnement des chefferies. Les côtes et les archipels du sud des Philippines ont vu s’épanouir de puissants sultanats et des expressions artistiques chères au raffinement du monde musulman.
    La seconde partie, la Terre, révèle les empreintes austronésiennes parmi les groupes de montagnards de Luçon et de Mindanao restés en marge de la colonisation espagnole. C’est en évoluant sur leurs territoires que seront appréhendées les productions artistiques de ces différents groupes. Ces sociétés du riz portent une attention extrême au paysage au sein duquel ils vivent et dont ils tirent leurs ressources nourricières – équilibre que l’on retrouve dans les objets de la vie quotidienne, les armes et les parures. Méconnus en France, les arts des Philippines sont rarement montrés dans leur totalité et leur diversité. À partir de ces objets singuliers, porteurs de sens, nous rendons hommage à toutes les manifestations artistiques (sculptures, tissages, musique, épopées). Cet ouvrage est une invitation à la découverte de cultures complexes, parfois anhistoriques, dont le socle est la réciprocité.




    Musée du quai Branly - Jacques Chirac

    37, quai Branly

    75007 Paris

    01 47 53 60 23

    http://www.quaibranly.fr/

    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter