Actualités

    Exposition "Guy Debord. Un art de la guerre" à la BnF à Paris du 27 mars au 13 juillet

     

    À la fois poète, artiste, marxiste révolutionnaire, directeur de revue, cinéaste, Guy Debord fut avant tout le stratège d’une guerre de mouvement contre les faux-semblants de notre société, dont il démontra très tôt et très précisément le mécanisme pervers (La Société du spectacle). C’est sous cet angle de la stratégie que sera abordé le parcours de Guy Debord et de ses compagnons d’armes dans l’exposition que lui consacre la BnF. Son œuvre, son regard et sa pratique seront constamment au centre d’un dispositif qui présentera, époque après époque, les travaux collectifs et individuels de ceux qui unirent leurs efforts pour concevoir une société à leurs yeux moins absurde que le système d’une économie capitaliste marchande, alors en plein essor.

     

    Actes Sud publie en avril La fabrique du cinéma de Guy Debord

    S'il a défini le spectacle comme la substitution de la vraie vie par des représentations, Guy Debord n'en a pas moins réalisé une œuvre cinématographique. À travers la technique du détournement, le situationniste a donc plongé au cœur de la culture visuelle de son époque afin de la critiquer et de raconter son parcours épique sous une forme lyrique. Cet ouvrage présente le matériel collecté par Debord pour ses films, comme les pin-ups qui expriment le désir aliéné par la marchandise. Il rassemble une vaste documentation de manuscrits, notes préparatoires et images employées dans son assaut contre le spectacle.



    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter