Actualités

    Exposition de Denis Darzacq à la MEP du 15 avril au 14 juin

     

     

    La Maison Européenne de la Photographie présente une double approche de l’œuvre de Denis Darzacq, photographique et vidéo, et expose Act, un travail mené au contact de personnes en situation de handicap, et Comme un seul homme, sa dernière série, réalisée à l’occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale.

     

     

     

    «  Denis Darzacq développe un travail personnel depuis le milieu des années 1990. De la photographie de presse, qui fut, comme pour d’autres photographes français de sa génération, le berceau de sa pratique artistique, il conserve avant tout un regard aiguisé sur la société contemporaine et une méthode. L’artiste sait, en effet, prendre le temps d’un long travail de terrain au contact direct de son sujet. Mais il a rompu avec le reportage et sa valeur de témoignage pour adopter une démarche plus analytique donnant lieu à des séries formellement très cohérentes. Surtout, Denis Darzacq a acquis la conviction qu’une image construite pouvait paradoxalement servir son analyse de la société avec plus d’efficacité. Aussi recourt-il, depuis 2003, à des mises en scènes qui reposent toutes sur le principe de la disruption. Par leur état ou leur pose, les corps mis en scène bouleversent l’ordre établi, mais sans jamais faire basculer l’image dans le spectaculaire. »

     

     

    Étienne Hatt

     

     

     

    ACT

    Act est le fruit d’un long travail que Denis Darzacq a mené au contact de personnes en situation d’handicap. Si certains sont des acteurs, des sportifs ou des danseurs, tous ont trouvé dans l’action et dans l’appropriation personnelle de l’espace commun le moyen d’affirmer la complexité de leur individualité au-delà de leur statut assigné et réducteur d’handicapés. Denis Darzacq n’ignore pas la différence créée par le handicap. Mais elle cède la place à l’affirmation d’un univers mental particulièrement sensible dans les mises en scène où la direction d’acteur est appuyée par la spontanéité, voire l’excentricité, des modèles qui construisent avec leur environnement des situations fortement empreintes d’onirisme.

     

    COMME UN SEUL HOMME

    Comme un seul homme donne à entendre un texte écrit à partir de lettres inédites de soldats français, anglais et allemands, dans la bouche de jeunes d’aujourd’hui en visite sur les lieux de mémoire de la Grande guerre. À travers leur manière de le dire faite d’enthousiasme, d’hésitation, d’indifférence, de soumission à l’exercice ou d’implication profonde, se dessine le portrait d’une génération en écho de celle qui monta à l’assaut des tranchées au même âge. Et pose cette question : est-il possible de rendre accessible, audible et compréhensible des événements qui se sont passés il y a un siècle ?




    Maison Européenne de la Photographie

    5/7 rue de Fourcy

     75004 Paris

    01 44 78 75 00

    www.mep-fr.org

    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter