Actualités

    Exposition autour de l'œuvre graphique d'Adonis | Galerie Azzedine Alaïa jusqu'au 10 mai 2015

     

     

     

     

     

    Azzedine Alaïa

    [Avant-propos de A. Lœuvre graphique d'Adonis]

    Je suis heureux de présenter A., une sélection de près de vingt années de création visuelle du poète Adonis, qui montrera pour la première fois ses œuvres les plus récentes.
    Dès que j’ai rencontré Adonis, j’ai aimé sa personne, et c’est donc une joie de rendre visible cette partie de son œuvre, qui commence à émerger comme une autre forme de poésie.
    Dans le travail d’Adonis, l’écriture est un dessin. Son écriture, belle, travaillée, fait partie des collages. Et le collage fait partie de cette écriture. L’un sert l’autre.
    Quand je vois ses œuvres, je ressens fortement qu’Adonis retrouve comme l’inspiration des arts premiers : il arrive à nous donner une émotion insensée par un morceau de bois, un bout de tissu, qu’il reprend et utilise pour un collage. Il me rappelle tant de sculptures qui sont aussi belles que des peintures de Titien. Ces collages sont faits de tout et de rien. D’un coup, Adonis met des fragments d’objets délaissés en valeur et nous les impose comme des objets importants ; il nous les fait voir autrement. C’est comme une sédimentation d’objets qui en elle-même devient belle.
    Il joue avec l’écriture, et ce qu’il fait en est si proche : on écrit avec de l’encre, pas avec de la peinture. Même dans l’image, il écrit. Adonis a son écriture, il n’a pas besoin des couleurs de la peinture. Son écriture est déjà un dessin, et elle porte en elle-même son dessin. Il est dans l’écriture.

     

    Galerie Azzedine Alaïa
    18, rue de la Verrerie, 75004 Paris
    Tous les jours de 11h à 19h



    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter