Aller au contenu principal

Décès de Claude Régy

 

”Voilà, Claude est mort. Il a passé cette mystérieuse frontière entre le vivant et le néant, dont il n’a cessé de spectacle en spectacle de sonder de manière entêtante le seuil, d’interroger les effets d’ombre et de lumière sur nos perceptions et nos pensées. L’alliage de la vie et de la mort a toujours été la matrice obsessionnelle de sa création.

 

Stéphane Lambert

 

*Dans le désordre, Actes Sud, 2011 (Meilleur livre de théâtre 2012 – Syndicat de la critique de théâtre)