Actualités

    Création musicale qui célèbre la charge érotique de la poésie avec Joumana Haddad, Rachida Brakni & Rodolphe Burger à la Maison de la Poésie le 25 et 26 mars à 20h30

     

    Lecture musicale

    Cantique des cantiques, S’envolent les colombes (Mahmoud Darwich), Les Feuillets de Khaoula (Adonis), Le Retour de Lilith (Joumana Haddad)

    Par Rachida Brakni, Rodolphe Burger & Joumana Haddad
    Accompagnés par Julien Perraudeau

    Tarif : 20 € / adhérent : 15 €

    MARDI 25 ET MERCREDI 26 MARS - 20H30

    Un « chant d’amour » construit comme un jeu de miroir. En partant de l’Ancien Testament, Le Cantique des cantiques, considéré par les plus grands poètes du monde comme un pur chef d’œuvre et sa « réponse » arabe, S’envolent les colombes de Mahmoud Darwich. En mettant en résonance une autre poésie écrite du point de vue des femmes, Les Feuillets de Khaoula d’Adonis, qui célèbrent la liberté des étreintes, la passion amoureuse, l’enivrement des sens. En invitant à leurs côtés Joumana Haddad poète libanaise auteur du Retour de Lilith. Lilith, la première femme, celle qui a fui le paradis car elle refusait de se soumettre à l’homme. Celle qui incarne la féminité glorieuse, indépendante, puissante et libre. La femme égale de l’homme dans le désir et l’accomplissement, l’érotisme indissociable de la vraie liberté d’être et d’aimer.
    Une création musicale dite en arabe et en français qui célèbre la charge érotique de la poésie.




    Maison de la Poésie

    passage Molière

    157, rue Saint-Martin

    75003 Paris

    http://www.maisondelapoesieparis.com/

    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter