Actualités

    Autour de l'œuvre d'Imre Kertész | Institut hongrois, en janvier 2015

    En partenariat avec l'Institut hongrois, deux temps forts autour de l'œuvre d'Être sans destin

    Jeudi 29 janvier 2015 à 19h30 à l'hôtel de Massa (38, rue Faubourg-Saint-Jacques)
    Présentation par Catherine Coquio, enseignante à l'université de Poitiers et présidente de l'Association internationale de recherche sur les crimes contre l'humanité et les génocides.
    Lecture, en hongrois par Zsuzsa Fejér et en français par Patrick Karl, des extraits de Être sans destin, récit traduit du hongrois par Natalia Zaremba-Huzsvai et Charles Zaremba, paru en 1998 et en 2009 en collection Babel.

    - Samedi 31 janvier à 16h à l'Institut hongrois, 92 rue Bonaparte
    Projection de l'adaptation cinématographique "Être sans destin" de Lajos Koltai (2006).

     

     

    Réecouter la soirée du 29 janvier

     

     

     

     

    Le dernier texte d'Imre Kertész paraît le 7 janvier : L'Ultime Auberge

    Texte inclassable, L'Ultime Auberge est une exploration des tréfonds de l'âme et de l'esprit d'un écrivain malade, aux prises avec les revers de l'existence autant qu'avec un pays d'origine abhorré. Entre confessions et réflexions, autant que lui-même, offrant un autoportrait de l'artiste au travail - un artiste réfractaire et toujours insoumis.

    L'Ultime Auberge, oeuvre superbe et vertigineuse, prouve une fois de plus le talent d'un immense écrivain de renommée internationale.

     

    Imre Kertész, né en 1929 et reçoit le prix Nobel en 2002.

    « Pour une œuvre qui dresse l'expérience fragile de l'individu contre l'arbitraire barbare de l'histoire »

    (Académie des prix Nobel)



    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter