Aller au contenu principal

Agir pour le Vivant à Arles 22 au 28 août 2022

Agir pour le vivant #3

Participation de

Clara Arnaud, Wilfried N’Sondé, Rob Hopkins, Cyril Dion, Ernst Zürcher, Clara Breteau

 

 

 

Un festival inspirant, ouvert à toutes et tous pour faire émerger une société du vivant
DÉBATS — RENCONTRES — ATELIERS — FILMS — SOIRÉES —  BALADES — RÉSIDENCES


LE VIVANT AU CŒUR DE NOS VIES
COMPRENDRE, SENTIR, AGIR AVEC ET POUR LE VIVANT

 

ÉDITORIAL

Agir pour le Vivant est  un festival d’un genre nouveau, ouvert à toutes et à tous. Un festival pluriel qui permet une multiplicité de rencontres et d’échanges, de temps de réflexions à Arles et à l’année dans d’autres contextes afin de comprendre nos liens et nos interdépendances avec l’ensemble du vivant.


Des bouleversements majeurs sont en cours et nous ne parvenons pas à mesurer leur importance et leur gravité. Rien ne semble freiner les menaces qui pèsent sur le vivant ni l’inévitable course à l’abîme. Alors que les scientifiques ne cessent de lancer des alertes et que les catastrophes naturelles se multiplient aux quatre coins du monde, nous n’assistons pas au changement nécessaire qui fera éclore une société respectueuse du vivant.


Pendant une semaine, le festival Agir pour le vivant propose d’approfondir une question qui nous concerne toutes et tous : comment repenser nos liens avec le vivant et faire naître une nouvelle façon d’habiter le monde. Dans une ambiance conviviale et festive, 150 personnalités de tous les horizons — philosophes, auteurs, chercheurs, économistes, chefs d’entreprises, scientifiques, artistes, activistes — iront à la rencontre du public pour réfléchir, expérimenter et réinventer avec lui une nouvelle composition du monde. En décloisonnant les disciplines, en mêlant connaissances scientifiques, sensibles et artistiques — pour les faire dialoguer et résonner ensemble, tous les intervenants partageront avec enthousiasme idées, expérimentations et créations — afin d’explorer de nouveaux imaginaires et modèles d’actions.


Organisé en Provence, dans la belle ville d’Arles, le festival engage toutes celles et ceux qui le souhaitent à participer aux débats, rencontres, ateliers, performances, films et soirées. La parole sera donnée aussi bien aux activistes, créateurs et penseurs d’aujourd’hui qu’aux jeunes, aux entrepreneurs et à toutes les personnes qui sont animées par la nécessité de se mobiliser.
Cette année, Agir pour le vivant s’ouvre à de nouveaux formats et événements organisés dans la ville ainsi qu’à l’invitation de nombreux intervenants internationaux. Il vise à faire naître de nouveaux desseins écologiques en s’intéressant aux réflexions et aux pratiques dans les territoires en France, en Amérique Latine et en Afrique de l’Ouest.


La vitalité de la jeunesse est au cœur de la programmation afin de mettre en avant sa réflexion, ses désirs, ses engagements, et faire naître de nouvelles formes d’action à grande échelle.  

De multiples partenariats avec des acteurs du Pays d’Arles et de la Région Sud vont permettre de sensibiliser progressivement tout un territoire pour qu’il devienne pilote de l’action pour le vivant.

Cette nouvelle édition du festival Agir pour le vivant se veut un moment riche en rencontres, échanges et émotions pour qu’adviennent d’autres manières d’être au monde, d’être vivant !

Françoise Nyssen

 

LE FESTIVAL AGIR POUR LE VIVANT
UN RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE EN PROVENCE


Partout, en France et ailleurs, affluent des réflexions, des initiatives pour tenter de sortir d’un désordre qui nous dépasse et faire naître des possibles, oser des expérimentations et faire advenir une nouvelle conscience en faveur du vivant. Telle est la vocation de ce festival au cœur de la ville d’Arles, à quelques encablures de la gare.
Agir pour le vivant est un événement festif et convivial ouvert à tous les publics.
Citoyen·ne·s, familles, vacancier·ère·s, jeunes, étudiant·e·s, militant·e·s, entrepreneur·se·s, élu·e·s, musicien·ne·s, plasticien·ne·s, poètes, artistes, etc.


Durant 7 jours, se mêleront des temps de réflexions, d’expérimentations, créatifs et festifs, le tout dans une démarche profondément humaine, conviviale et apaisée, où l’approche théorique, scientifique et sensible mais aussi de l’engagement des un·e·s se confrontent aux expériences et témoignages des autres.


« Notre souhait est d’embarquer le plus grand nombre à aimer, à respecter et à s’engager
en faveur du vivant. Il s’agit aussi, de porter un autre regard sur ce que nous appelons
« le vivant », et sur ce qui nous unit.


Comme le dit le philosophe Baptiste Morizot, le vivant est un concept philosophique
qui nomme notre relation à l’aventure de la vie sur Terre. Cette année, nous avons
imaginé de nouveaux formats avec de nouvelles thématiques, un ancrage plus affirmé
au sein du Pays d’Arles et une ouverture à l’échelle des territoires en France,
mais aussi à l’international. »

LES TEMPS FORTS DU FESTIVAL
ZOOM SUR LES CAFÉS AVEC
Pour inaugurer chaque journée du festival avec douceur et engagement, Agir pour le vivant propose des rencontres avec des figures emblématiques de l’engagement dans un format intimiste autour d’un petit déjeuner offert sur la Place Voltaire.


MARDI 23 AOÛT
L’humanité que nous pensons être
Un café avec Cristine Takua, philosophe, éducatrice et sage-femme, et Anna Dantes, éditrice.


MERCREDI 24 AOÛT
Mobilisons-nous
Un café avec Edgar Morin, sociologue et politologue, et Elisa Loncón, ancienne présidente de la Convención Constitucional de la República de Chile.


JEUDI 25 AOÛT
Composer les mondes
Un café avec Eloi Laurent, économiste.


VENDREDI 26 AOÛT  
Droits au territoire
Un café avec Hugo Jamioy Juagibioy, poète du peuple indigène Camsa del Putumayo.


SAMEDI 27 AOÛT
Pour un renouveau démocratique
Un café avec Rob Hopkins, enseignant en permaculture et initiateur du mouvement international des villes en transition.

 

6 SOIRÉES EXCEPTIONNELLES POUR CÉLÉBRER LE VIVANT

LUNDI 22 AOÛT
Démocratie et climat. Les citoyens d’une nouvelle ère, une génération engagée
Une soirée dédiée à l’activisme climatique et l’engagement de la jeunesse dans les grands combats du siècle pour la justice sociale et environnementale.
Soirée d’ouverture en présence de Camille Étienne, Luisa Neubauer, Aissatou Diouf, Christian Vanizette, Hilda Flavia Nakabuye et Marie Toussaint.


MARDI 23 AOÛT
Pour des forêts vivantes
Une soirée de projections et de débats autour de la série documentaire « Les Gardiens de la forêt », co-produite par Muriel Barra et Arte, en collaboration avec l’UNESCO.


MERCREDI 24 AOÛT
Le peuple des femmes
Une performance dîner autour de l’écoféminisme
avec la présence de l’artiste performeuse Romina de Novellis, Fabienne Brugère et Guillaume le Blanc, ainsi que de nombreux témoignage de femmes du Pays d’Arles.


JEUDI 25 AOÛT
Composer les mondes
Comment, nous les modernes, avons-nous fait pour rendre notre planète de moins en moins habitable et comment faire pour enrayer ce mouvement ? Philippe Descola a consacré sa vie d’anthropologue à éclairer ces questions. Le film l’emmène confronter ses idées à une expérience sociétale unique au monde, en France, à Notre-Dame-des-Landes. Là, sur et avec la terre sauvée du béton, en lieu et place d’un aéroport pharaonique, se déploie une nouvelle façon d’être au monde.
Une soirée de projection et débat en présence d’Élisa Levy, Alberto Acosta, Cyril Dion et bien d’autres.


VENDREDI 26 AOÛT  
Histoires du vivant
En racontant des histoires, on sculpte le monde. Cette soirée sera composée de récits, d’instants décisifs, de moments fondateurs, que les invité·e·s nous raconteront tour à tour. Venu·e·s de domaines variés, ils et elles entretiennent avec le monde vivant une relation singulière. Un jour cette relation a basculé, a été bousculée, il y a eu rencontre, friction, épiphanie ou nouvel accord, une des mille relations qui peuvent se tisser entre un individu et le monde. Ce soir-là, comme au coin d’un feu, l’enchaînement des histoires formera un entrelacs singulier, une constellation des différentes manières d’habiter le monde, grâce à la narration sensible et à l’imaginaire, que la musique jouée en direct viendra nourrir et relancer.
En collaboration avec Pierre Ducrozet, écrivain, et Julieta Canepa, directrice artistique et auteur. Musique : Dafné Kritharas et Paul Barreyre
Performance illustratrice : Hélène Fromen
Intervenant·e·s : David Grémillet, océanographe ; Emmanuelle Bardout, plongeuse ; Olimpo Guajajara, coordinateur des Gardiens du Peuple Guajajara dans le Maranhao (Brésil) ; Cyril Dion, réalisateur, écrivain et militant écologiste ; Barbara Réthoré, biologiste et éthologue ; Christophe Galfard, astrophysicien ; Wilfried N Sondé, auteur.


SAMEDI 27 AOÛT
Banquet du vivant
Soirée de clôture avec banquet et concerts de musique gitane et marocaine.
Des rencontres surprises avec de nombreux intervenant·e·s de la semaine écoulée.

 

Programme complet disponible le 1er juillet sur :  https://www.agirpourlevivant.fr/

Agir pour le vivant