Nouveautés "questions de société" | Actes Sud

    Nouveautés "questions de société"

     

    Questions de société

    Donner du sens au flot quotidien de l’actualité, proposer des analyses de fond et des enquêtes originales, démasquer les grands mythes, aller au cœur des conflits, chercher des alternatives - la série “Question de société” offre un espace d’expression ouvert tant à l’investigation qu’à l’engagement. Qu’ils abordent les grands enjeux géopolitiques, les menaces pesant sur notre santé ou les effets collatéraux de certains choix technologiques, nos auteurs interrogent le réel avec rigueur.

     

    À paraître :

     

     

    Byung-Chul Han

       Parution le 2 novembre   

    Sauvons le Beau

    L'esthétique à l'ère numérique

     

    Jeff Koons, l’iPhone, l’épilation brésilienne : pourquoi sommes-nous obsédés à ce point par ce qui est lisse ? La beauté aujourd’hui est paradoxale : d’un côté elle s’étend de manière exponentielle – le culte de la beauté est partout ; de l’autre elle perd toute transcendance et se soumet à l’immanence du consumérisme – elle est l’aspect esthétique du capital. Nos sentiments forts, voire dérangeants, face à la beauté – être submergé, stupéfait, bouleversé – sont remplacés par l’expression timide digne d’une préférence culinaire, par un “like”. Ainsi, nous avons rendu le Beau pornographique.
    Cet essai rappelle que certaines manifestations du Beau peuvent nous apparaître sous la forme d’une vérité, d’un désastre, d’une séduction. Han montre aussi qu’il existe des dimensions du Beau sur lesquelles on pourrait fonder une éthique ou une politique. Une œuvre dont le style épouse son sujet : un texte aussi dérangeant que… beau.

     

    Lire un extrait

     

     

     

    Paru en octobre :

     

     

    Chris Hedges

      Parution le 5 octobre   

    La guerre est une force qui nous octroie du sens

     

    Ancien correspondant de guerre et auteur de plusieurs essais, Chris Hedges “pense” ici son expérience des conflits armés en Amérique du Sud, dans les Balkans et au Moyen-Orient. Grâce à ses réflexions puissantes, saisissantes, il bouleverse nos idées préconçues et délivre une analyse profonde de l’attrait que la guerre peut exercer sur l’homme. Le sens qu’elle peut donner à la vie est une drogue dure. En relisant les classiques de la littérature sur la guerre et en critiquant ouvertement les positions et décisions de son pays, les États-Unis, Chris Hedges incite à enfin démasquer tous les mythes menant aux conflits armés.

    Écrit à la suite des attentats terroristes de septembre 2001, publié alors que se préparait l’invasion de l’Irak de 2003, cet essai cherchait à dissuader les Américains de faire une analyse manichéenne des conflits à l’œuvre dans cette région et de vouloir les résoudre par la force. Le moins qu’on puisse dire, c’est que Hedges ne fut pas écouté : les retombées militaires et politiques des décisions prises à l’époque par les États-Unis dépassent ses prédictions les plus noires.
    La réflexion de Hedges sur la guerre est plus que jamais pertinente aujourd’hui – peut-être surtout pour la France, qui, face aux mêmes “démons” que les États-Unis au début du siècle, se montre souvent tentée par la même rhétorique simpliste et les mêmes solutions désastreuses.

    Nancy Huston

     

    “J’ai écrit ce livre non pour nous détourner de la guerre, mais pour la comprendre. Il est particulièrement important pour nous, dont les forces massives de destruction se déploient sur toute la planète, de voir que nous renfermons le germe de notre propre anéantissement. Nous devons nous protéger du mythe de la guerre et de la drogue de la guerre, dont l’effet conjugué est de nous rendre aussi aveugles et insensibles que certains de nos adversaires.”

     

    Chris Hedges

     

    Lire un extrait

     

     

     

    Déjà parus :


    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter