Aller au contenu principal

La vie de ma mère !



Après avoir enchanté les lecteurs en réglant leur compte à ses souvenirs et à ses illusions perdues, l’ex-parolier de Zebda s’attaque au "vrai" roman pour raconter une émancipation tardive : celle d’une femme algérienne sacrifiée à sa mission de mère dans une France presque aussi rance que raciste. Et comment, pour la rencontrer enfin, son fils – et toute la fratrie – devront apprendre, d’abord, à s’en séparer.
Entre tendresse et cruauté, drôle et parfois – par surprise – bouleversant, "La Vie de ma mère ! " est une déclaration d’amour éperdu déguisée en portrait de femme crépitant.

janvier, 2024
11.50 x 21.70 cm
272 pages


ISBN : 978-2-330-18648-7
Prix indicatif : 21.50€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Entre tendresse et humour corrosif, l’ex-voix et parolier du groupe Zebda dépeint avec justesse l’émancipation sur le tard d’une femme qui a dévoué sa vie aux autres [...]. Telle une comédie familiale enlevée, ce roman pointe, à travers l’intime, le poids du patriarcat, le déchirement de l’exil, et les tiraillements identitaires.

Astrid Krivian, AFRIQUE MAGAZINE

Avec une parole inventive, pleine d’humour et de fulgurances, Magyd Cherfi décrit l’émancipation tardive d’une femme opprimée et la force d’une relation filiale, en s’appuyant sur des situations savoureuses de tendresse et de rouerie.

Gilles Medioni, MARIE-FRANCE

II y a des séquences hilarantes dans ce roman. Et un final qui nous étreint. Éblouissant, tout simplement. 

Pierre Vavasseur, LE PARISIEN

Un regard empreint de douceur et de respect.

LE PROGRÈS

Un roman féministe doublé d’une déclaration d'amour, à la fois drôle et tendre, écrit dans une langue très vive qui ne trahit pas le parolier du groupe Zebda.

PEP'S MAGAZINE

 À la fois ode à la liberté des femmes, récit de la reconquête d'un amour filial et réflexion sur le désordre des identités.

Caroline Constant, L'HUMANITÉ MAGAZINE

La vie de ma mère ! est un magnifique portrait de femme, immigrée et analphabète, mais debout, vivante et libre. L’émancipation tardive d’une mère qui a failli tout sacrifier à ses enfants. 

L'ALSACE

L’histoire d’une mère et de son fils qui se trouvent, d’une famille qui bon an mal an va tenter de se recomposer, d’une femme qui décide un jour enfin d’être libre et qui elle veut.

Francine Thomas, RADIO VINCI AUTOROUTES

Un vrai beau moment de lecture.

MIDI LIBRE

Manière de tragicomédie familiale, La Vie de ma mère ! dresse le portrait sans pathos d’une femme « pliée par la solitude et les douleurs articulaires ». (…) Déjouant les lieux communs, l’ancien parolier et chanteur du groupe Zebda signe le récit d’une émancipation aussi tardive que spectaculaire. (…) Au fil de scènes irrésistibles de drôlerie, de disputes familiales échappées du Amarcord de Fellini, on suit la difficile quête d’une langue commune, la tentative de se libérer des liens du sang sans les renier pour autant. 

Alain Léauthier, LE FIGARO LITTÉRAIRE

Très beau roman, à la croisée de l’intime et de l’universel.

Jimmy Boursicot, VAR MATIN

Un premier roman plein de gouaille […]. Délectable ! 

Marianne Payot, L'EXPRESS

Ce premier roman qui est très tendre, très beau, qui est très émouvant.

Augustin Trapenard, LA GRANDE LIBRAIRIE

On ne peut s’empêcher d’avoir un rictus quand on lit Magyd Cherfi. C’est rythmé, franc, avec un style oral et une pointe d’ironie parfaitement maîtrisée. Et puis on se régale malgré tout de la répartie de cette mère qui ne sait aimer qu’à balles réelles. 

LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ / VAUCLUSE MATIN

Cherfi écrit en alchimiste de la langue, mêlant ironie et humour dans des idiomes et inventions que chacun savourera.

Victorine de Oliveira, LA VIE

C'est délicieusement émouvant, délicat et tendre. […]Dans toutes ces pages, transpire l’amour : maternel, filial. Magyd Cherfi signe là un grand texte. Indispensable et universel. 

Serge Bressan, LE QUOTIDIEN

Le livre de Magyd Cherfi est d’abord, une déclaration d’amour truculente et généreuse comme la langue de l’écrivain, un régal !

Bernard Lehut, RTL – Laissez-vous tenter

Sens du dialogue, du rythme et de la mélodie des mots, les phrases coulent, ensoleillées, Magyd Cherfi signe, après ses récits, un superbe premier roman, bravo ! 

Sébastien Dubos, LA DÉPÊCHE DU MIDI

Du même auteur