Aller au contenu principal

Jérusalem

Sous-titre
Le sacré et le politique


COLLECTIF


S’il existe une “question de Jérusalem”, et si cette question est réputée difficile, voire insoluble, c’est qu’on y mêle toujours le sacré et le profane, le religieux et le politique, si bien qu’elle se trouve repoussée hors du champ d’application des principes du droit international. A cet égard, sans remonter jusqu’aux Croisades, on sait comment les puissances, il y a trois siècles, se sont disputées la protection des Lieux saints chrétiens afin de justifier leurs convoitises coloniales au Levant. De même, depuis 1967, la puissance occupante prétend exercer sa souveraineté exclusive sur Jérusalem, au mépris des résolutions de l’ONU, en arguant de la signification symbolique de cette ville pour le judaïsme.
Le présent ouvrage se propose d’abord de revisiter l’histoire mouvementée de Jérusalem, surtout depuis l’avènement de l’Islam, non pour revendiquer une quelconque prééminence d’un monothéisme sur les deux autres, mais, au contraire, pour mieux souligner la vocation universelle et plurielle de la ville trois fois sainte. Vocation contrariée de nos jours, du fait de la politique israélienne d’annexion et de colonisation, mais qu’une solution équitable, dont les grandes lignes sont ici esquissées, pourrait enfin favoriser.

Textes de Salah Stétié, André Miquel, Youakim Moubarac, Khalîl ‘Athâmina, Pierre Aubé, ‘Âdil Mannâ‘, Henry Laurens, Ibrahim Dakkak, Michael Dumper, Monique Chemillier-Gendreau et Walid Khalidi

octobre, 2000
14.00 x 22.50 cm
354 pages

Elias SANBAR

ISBN : 978-2-7427-2915-9
Prix indicatif : 21.50€



Où trouver ce livre ?