Imre Kertész : "L'histoire de mes morts" | Actes Sud

    Imre Kertész : "L'histoire de mes morts"

     

    CLARA ROYER

    Imre Kertész : “L’histoire de mes morts”

     

    La première biographie du Prix Nobel de littérature 2002, dont l’œuvre complète est publiée chez Actes Sud.

     

     

    Imre Kertész : L'histoire de mes morts

    Prix de la Biographie du Point - 2017

    “Vivre et écrire le même roman” : Imre Kertész vécut l’écriture comme un acte existentiel et personnel, une expérience de transformation qui lui permettait de liquider son passé, créer une œuvre et différer la mort.

    C’est dans la Hongrie communiste, et sous couvert d’une carrière d’auteur de comédies musicales que, dans les années 1960, l’ancien déporté fit de son écriture une activité clandestine à la marge, pour construire l’une des œuvres majeures du siècle. Nourri de littérature européenne, cet auteur incontournable déploie une méditation sans compromis sur l’Europe, dont la portée fut reconnue, à partir des années 1990, en Allemagne puis en France.

     

    L’histoire de ma vie est celle de mes morts, si je voulais parler de ma vie, je devrais raconter mes morts.

    Imre Kertész, Un autre.

     

    Avec le prix Nobel, qui lui valut autant de gloire que de souffrances, et la maladie qui l’entrava à la fin de sa vie : Imre Kertész engagea jusqu’au bout une lutte pour l’écriture que Clara Royer met en lumière dans la première biographie en français qui lui soit consacrée.

    Fondé sur une vingtaine d’entretiens menés en hongrois par Clara Royer entre 2013 et 2015, jusqu’à ce que la mort frappe Imre Kertész le 31 mars 2016, cet essai biographique utilise aussi des sources totalement inédites : l’écrivain a mis à la disposition de Clara Royer ses documents privés et l’a autorisée à consulter ses archives à l’Académie des arts de Berlin, où elle a eu accès à ses journaux personnels.

     

     

    Sommaire & Extrait

     

     

    Une phrase de Cioran dont je me porte garant avec mon existence : 'Un livre est un suicide différé.'

    Imre Kertész, Journal de galère.

     

     

     

    Romancière, scénariste et traductrice, Clara Royer est maître de conférences à l’université Paris-Sorbonne et dirige actuellement le Centre français de recherche en sciences sociales à Prague. Co-organisatrice du colloque international “Imre Kertész : éthique du récit et forme d’existence” à la Sorbonne en 2013, elle a rencontré l’auteur de nombreuses fois. Clara Royer s’est fait connaître en 2011 pour son roman Csillag (Pierre- Guillaume de Roux Éditions) et en 2015 pour avoir co-rédigé avec László Nemes le scénario du Fils de Saul.

    D’origine hongroise par sa mère, elle parle, entre autres langues, le hongrois et l’allemand, ce qui lui a permis de consulter les archives d’Imre Kertész à Berlin et à Budapest et d’avoir accès à des textes jusqu’ici inconnus, notamment les journaux de Kertész.

     

     

     

    Moi, dans l’ensemble, je suis du côté de la gaieté. […] Et même si ce matériau paraît lugubre, la forme le rachète et le transforme en joie. Parce qu’on ne peut écrire que par abondance d’énergie, et donc de gaieté ; l’écriture – et ce n’est pas moi qui le dis – c’est une vie plus intense.

    Imre Kertész, Dossier K.

     

     

    BIBLIOGRAPHIE d'Imre Kertész

    • Kaddish pour l'enfant qui ne naîtra pas, Actes Sud, 1995 ; Babel n°609
    • Être sans destin, Actes Sud, 1998 ; Babel n°973
    • Un Autre. Chronique d'une métamorphose, Actes Sud, 1999 ; Babel n°861
    • Le Refus, Actes Sud, 2001 ; Babel n°763
    • Le Chercheur de traces, Actes Sud, 2003
    • Liquidation, Actes Sud, 2004 ; Babel n°707
    • Le Drapeau anglais suivi de Le Chercheur de traces, et de Procès-Verbal, Actes Sud, 2005 ; Babel n°1098
    • Être sans destin. Le livre du film, Actes Sud, 2005
    • Roman policier, Actes Sud, 2006 ; Babel n°918
    • Dossier K., Actes Sud, 2008 ; Babel n°1218
    • L'Holocauste comme culture, Actes Sud, 2009
    • Journal de galère, Actes Sud, 2010
    • Sauvegarde, journal 2001-2003, Actes Sud, 2012
    • L'Ultime auberge, Actes Sud, 2015

     


    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter