Historique

    2013 Publication de La fin de l'homme rouge de Svetlana Alexievitch, lauréat du Prix Médicis Essai, élu Meilleur livre de l'année par le magazine Lire ; publication de Confiteor de Jaume Cabré, qui reçoit le prix Courrier International du meilleur livre étranger et le prix Jean-Morer. Reprise des éditions Payot & Rivages.

     

    2012 Le prix Goncourt est attribué à Jérôme Ferrari pour son roman Le sermon sur la chute de Rome, le prix Médicis essai à l’ouvrage de David Van Reybrouck, Congo. Reprise des éditions Hélium, maison de livres pour enfants. Décès d’Henry Bauchau, à la veille de son centième anniversaire.

     

    2011 Ouverture des cinémas Actes Sud à Arles. Publication du premier roman Nord-coréen en France, Des amis de Baek Nam-Ryong. Lancement du “Domaine du possible”, une collection qui rassemble des initiatives et propositions originales et innovantes sur des questions écologiques, économiques, énergétiques... Le 12 novembre, Hubert Nyssen, écrivain et fondateur d’Actes Sud, s’éteint dans sa maison du Paradou.

     

    2010 Où j’ai laissé mon âme est couronné par le prix France Télévisions, Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphan de Mathias Enard par le Goncourt des lycéens. Parution de La Couleur des sentiments de Kathryn Stockett aux éditions Jacqueline Chambon qui devient un grand succès de librairie et reçoit le prix des lectrices de Elle et le prix des lycéennes de ELLE. Rachat de la librairie et des éditions Picard. Installation de la librairie Chaîne d’encre au sein du grand magasin Hermès de la rue de Sèvres, à Paris. Création des Musicales d’Actes Sud, collections de CD et de livres-CD.

     

    2009 Ouverture d’une nouvelle librairie au Channel à Calais. Prise de participation aux éditions Textuel, aux éditions Les Liens qui libèrent ainsi qu’aux éditions André Versaille. Zone de Mathias Enard reçoit le prix du Livre Inter et Yanvalou pour Charlie de Lyonel Trouillot, le prix Wepler.

     

    2008 Actes Sud fête ses 30 ans : une année ponctuée de rendez-vous et de fêtes, qui culmine le 14 juillet avec le formidable, malheureusement ultime, récital de Mahmoud Darwich, au théâtre antique en Arles. Boulevard périphérique d'Henry Bauchau reçoit le prix du Livre Inter.

     

    2007 Ouverture de la librairie du Parc dans la Grande Halle de la Villette, deuxième librairie parisienne d'Actes Sud avec Le Rond-Point des livres, installé dans le théâtre du Rond-Point. Publication du Cercle du karma de Kunzang Choden, premier roman en provenance du Bouthan, publié en France.

     

    2006 L’équipe de diffusion se renforce. Création du pôle “texte” et du pôle “image”. Le prix Femina est attribué à Nancy Huston pour son roman Lignes de faille. Publication de L'Immeuble Yacoubian d'Alaa El Aswany et du premier tome de la trilogie Millénium de Stieg Larsson.

     

    2005 Prise de participation aux éditions de L’An 2 et aux éditions Gaïa. Rachat des éditions de l’Imprimerie nationale et des éditions Thierry Magnier. Thierry Magnier prend la direction d’Actes Sud Junior. Publication de Notes pour une histoire de guerre de Gipi, premier titre d'Actes Sud BD, qui reçoit le prix du Meilleur Album du festival d'Angoulême, le prix René-Goscinny et le prix du Margouillat de la Réunion.

     

    2004 Le prix Goncourt est attribué à Laurent Gaudé pour Le Soleil des Scorta. Reprise de Photo Poche. Fusion avec les Editions du Rouergue. Prise de participation aux éditions Jacqueline Chambon et aux éditions Bleu de Chine. Elfriede Jelinek, auteur découvert en France par Jacqueline Chambon, reçoit le prix Nobel de littérature.

     

    2003 Création du fonds Hubert Nyssen à l'université de Liège qui conserve les archives du fondateur d'Actes Sud.

     

    2002 Le prix Nobel de littérature est attribué à Imre Kertész pour l’ensemble de son œuvre. Laurent Gaudé est choisi par les lycéens, qui attribuent leur Goncourt à La Mort du roi Tsongor.

     

    2000 Intégration des éditions Errance. Publication de La Conversation amoureuse d'Alice Ferney.

     

    1999 Publication de Outremonde de Don DeLillo.

     

    1998 Actes Sud fête ses vingt ans d’existence et la constitution d’un catalogue de plus de trois mille titres. Publication d'Une histoire de la lecture, d'Alberto Manguel. Rachat de la librairie Maupetit, la plus ancienne librairie de Marseille, située sur la Canebière.

     

    1997 Publication d'Antigone d'Henry Bauchau.

     

    1996 Nancy Huston reçoit pour Instruments des ténèbres le prix Goncourt des lycéens (prix littéraire qui a régulièrement récompensé des auteurs publiés chez Actes Sud : Françoise Lefèbre, Claude Pujade-Renaud, Laurent Gaudé) et quelques mois plus tard le prix du Livre Inter lui est décerné pour ce même roman.

     

    1995 Actes Sud reprend les activités de la maison Sindbad fondée par Pierre Bernard. Création du département Actes Sud Junior sous la direction de Madeleine Thoby. Sous l’impulsion de Jean-Paul Capitani, la production éditoriale se diversifie : photographie, art contemporain, botanique, paysagisme…

     

    1993 Paul Auster reçoit le prix Médicis du roman étranger pour Léviathan.

     

    1992 Le roman de Nina Berberova, L'Accompagnatrice, est porté à l'écran par Claude Miller.

     

    1991 Constitution du réseau de diffusion avec une équipe de représentants pour Actes Sud et une série de diffusés.

     

    1989 Création de la collection de livres de poche Babel. Rapprochement avec les éditions Solin. Apostrophes fête Nina Berberova. Publication de Méharées de Théodore Monod.

     

    1988 Dixième anniversaire de la maison. Parution de son cinq centième titre : Le Voleur de Bible de Göran Tunström. Stolz de Paul Nizon reçoit le prix France Culture du meilleur livre étranger.

     

    1987 Publication de Cité de verre de Paul Auster. Actes Sud reprend Papiers, spécialisée dans l’édition théâtrale. Actes Sud ouvre un bureau à Paris. Création du service de publication assistée par ordinateur (PAO).

     

    1986 Torgny Lindgren reçoit le prix Fémina étranger pour Bethsabée.

     

    1985 Entrée au catalogue de Nina Berberova avec L'Accompagnatrice.

     

    1984 Parution du centième titre, La Ballerine de Günter Grass. Création de l'Association culturelle du Méjan.

     

    1983 Installation des éditions en Arles, au lieu-dit Le Méjan, en bord de Rhône.

     

    1980 Publication de Pierre pour mémoire d’Anne-Marie Roy, premier texte de littérature, et d’Automne allemand de Stig Dagerman, premier texte étranger.

     

    1978 En janvier, paraît le premier ouvrage : La Campagne inventée, de Michel Marié et Jean Viard. Constitution au Paradou (dans la mouvance d’Arles) d’une SARL Actes Sud dont les activités sont désormais indépendantes de celles de l’Atelier de cartographie.

     

    1977 L’Atelier de cartographie thématique et statistique (Actes), fondé en 1969 par Hubert Nyssen et Jean-Philippe Gautier, décide de diversifier sa production et d’entreprendre l’édition de livres sous la marque Actes Sud.


    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter