La Pharmacie du ghetto de Cracovie | Actes Sud
Solin
Hors collection

Juin, 1998 / 14,5 x 24,0 / 208 pages

traduit du polonais par : Elisabeth DÉSTRÉE-VAN WILDER
ISBN 978-2-7427-1564-0
prix indicatif : 16, 70€


Où trouver ce livre ?
|

La Pharmacie du ghetto de Cracovie

Tadeusz PANKIEWICZ

La Pharmacie du ghetto de Cracovie est un témoignage exceptionnel sur la Shoah. Celui d’un "aryen" qui, grâce à un concours de circonstances extraordinaires, demeura volontairement le seul pharmacien en poste dans le ghetto fermé de Cracovie instauré par les nazis. S’obligeant à noter jour après jour ce qui arrivait aux "clients" de son officine située au milieu de ce no man’s land, Tadeusz Pankiewicz tint ainsi la chronique du ghetto depuis sa création, le 3 mars 1941, jusqu’à sa liquidation, les 13 et 14 mars 1943.
Tout est donc vu depuis la pharmacie où la "clientèle" a la possibilité de venir discuter, d’échapper un temps à l’horreur ambiante, et très vite, c’est l’évidence : ici la mort naturelle n’existe pas, elle est toujours violente.
On n’apprend pas grand-chose de l’activité commerciale du chroniqueur – les Juifs n’ayant pas le droit d’avoir de l’argent ne peuvent rien acheter –, si ce n’est qu’il fournit des médicaments à un camp des environs. Par ailleurs, la pharmacie est le seul endroit où l’on trouve de l’alcool, et nombreux sont ceux qui viennent s’y enivrer quand ce n’est pas s’y procurer du poison.
Mélange de notes prises sur le vif et de brèves réflexions plus tardives, cette chronique évoque le temps des faux espoirs, des humiliations et des déportations jusqu’à l’horreur des derniers jours du ghetto, décrite avec une précision insoutenable, les événements se produisant le plus souvent à quelques mètres seulement de l’auteur.
Violent et terrifiant, ce livre montre que l’anéantissement des Juifs de Pologne perpétré par les troupes hitlériennes fut une perte irréparable. C’est ce qu’avait compris Tadeusz Pankiewicz, honoré du titre de Juste parmi les nations par les autorités israéliennes pour son action – dont il ne fait jamais personnellement mention – en faveur des habitants du ghetto.
Un document majeur de la "bibliothèque de la Catastrophe".

La Pharmacie du ghetto de Cracovie

Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter