Aller au contenu principal

Variations de Paul



Après "L’invention des corps" et "Le grand vertige", toujours en phase avec les vibrations du monde, Pierre Ducrozet change de focale pour raconter une famille dont l’astre vital est la musique, une famille où l’amour (et les malentendus) circulent dans toutes les tonalités. Où l’on retrouve son énergie, sa plasticité, sa vitesse au service d’une profondeur nouvelle dans une anti- saga affranchie des modèles, une histoire intime, sauvage et informelle de la musique au XXe siècle, un roman qui danse et qui sonne comme un concert et une tempête. Au plus près des personnages, dans l’exploration de ce qui les lie et les délie, "Variations de Paul" nous happe et nous bouleverse.

août, 2022
11.50 x 21.70 cm
464 pages


ISBN : 978-2-330-16924-4
Prix indicatif : 22.90€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Placé sous les signes conjugués de la musique et de la grâce, le nouveau roman de Ducrozet confirme son talent de virtuose et son approche profonde de la littérature. [...] On reconnaît, dès les premières pages de Variations de Paul, le style sans égal de Pierre Ducrozet. Des phrases qui filent, se condensent ou se précipitent ; des mots qui s’entrechoquent, créent des sensations profondes, images, sons.

Yann Perreau, LES INROCKUPTIBLES

Si son héros est le plus libre des hommes, Pierre Ducrozet pose la question de la liberté sans jamais même la formuler. Et signe, accessoirement, l’un des grands livres de la rentrée.

Marianne Fougère, TOUTE LA CULTURE

À travers le récit de trois générations, cette épopée sensorielle est aussi une épopée géographique qui rend hommage aux grandes découvertes musicales dans le monde, et une histoire sur la transmission et la liberté.

BIBLIOTECA

Pierre Ducrozet nous l’a prouvé dans ses romans précédents, il est ambitieux, il en veut, il enrage, il brasse large et brûle ses vaisseaux pour trouver un horizon plus vertigineux. Saisir l’essence de la vie dans ce présent éternel qu’est le temps. Trouver l’architecture du son inouï. Ou du silence.

Patrick Grainville, LE FIGARO LITTÉRAIRE

À travers Paul et sa famille, tous mus par un désir ardent d'harmonies nouvelles, Pierre Ducrozet écrit la partition intime et époustouflante des élans qui façonnent, des notes qui rayonnent... de Debussy à Daft Punk. Une fascinante odyssée sonore et familiale.

Sandrine Mariette, ELLE

Pierre Ducrozet parvient toujours à mettre l’intime en équilibre avec le désordre. Un beau morceau.

EXIT MAG

Ce que nous dit finalement Variations de Paul, c’est que la musique retient les "mille noyades et mille morts" dont nous sommes faits. Ce qui restera de nous, c’est la musique que nous avons écoutée, jouée, ressentie, transmise. La musique constitue nos souvenirs, notre manière d’être au monde et de traverser notre existence. Ce que raconte finalement ce roman, c’est "cette histoire", celle "d’être en vie et d’être soi".

Garance Mazelier, LE GRAND CONTINENT