La Maison andalouse | Actes Sud
Sindbad
La Bibliothèque arabe

Mai, 2017 / 14,0 x 22,5 / 464 pages

traduit de l'arabe (Algérie) par : Marcel BOIS
ISBN 978-2-330-03212-8
prix indicatif : 23, 80€


Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

La Maison andalouse

Waciny LAREDJ

Mourad Basta est le dernier descendant d’un morisque, Sid Ahmed ben Khalil, dit Galileo el Rojo, qui s’est réfugié à Alger au xvie siècle après avoir miraculeusement échappé à la mort. Mourad se bat pour conserver la propriété de la maison construite par son aïeul et que des promoteurs immobiliers véreux veulent démolir afin d’ériger une tour. Pour se défendre contre eux, et contre la municipalité qui leur est dévouée, il n’a d’autres armes que sa détermination et l’amitié d’une jeune femme, Massika, comme lui d’origine morisque, qui a retrouvé par hasard le vieux manuscrit perdu et dispersé où Ahmed ben Khalil avait consigné son histoire et celle de sa femme, la marrane Soltana, en mémoire de laquelle il avait édifié à Alger une maison sur le modèle andalou.
Puis on découvrira les vicissitudes des occupants successifs de la maison, des corsaires turcs aux trafiquants de drogues locaux, en passant par l’administration coloniale, qui y a installé la première mairie française d’Alger. Mais c’est bien la vie de Mourad Basta et ses démêlés avec la nouvelle classe dominante, sans foi ni loi, qui nous guide de bout en bout. Son récit incarne les cinq derniers siècles d’histoire de son pays. De même que “la maison andalouse” est une métaphore de l’Algérie, et sans doute de l’ensemble du monde arabe, ravagé par le despotisme politique, le capitalisme sauvage et le fanatisme religieux.

La Maison andalouse

La Maison andalouse
Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter