Actes Sud Littérature
Hors collection

Octobre, 2014 / 11,5 x 21,7 / 272 pages


ISBN 978-2-330-03718-5
prix indicatif : 20, 00€


Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

Bad Girl

Classes de littérature

Nancy HUSTON

Quels sont les facteurs improbables qui transforment une enfant née dans l’Ouest du Canada au milieu du xxe siècle en une romancière et essayiste bilingue et parisienne ?
Connaissant les écueils et les illusions du discours sur soi, Nancy Huston tutoie tout au long de ce livre le fœtus qu’elle fut et qu’elle nomme “Dorrit”, afin de lui raconter sur le mode inédit d’une “autobiographie intra-utérine” le roman de sa vie.
Arrière-grand-père fou à lier, grand-père pasteur, tante missionnaire, grand-mère féministe, belle-mère allemande, père brillant mais dépressif, déménagements constants, piano omniprésent, mère dont les ambitions intellectuelles entrent en conflit avec son rôle familial ; ainsi la création littéraire devient-elle pour Dorrit la seule manière de survivre.
Citant ses mentors, Beckett, Barthes, Gary, Weil, Woolf, mais aussi Anaïs Nin ou Anne Truitt, Nancy Huston traque l’apparition, dans le cheminement de la petite Dorrit, des thèmes qui marqueront son œuvre.
 
Ce livre est fondamental dans la trajectoire littéraire de la romancière. Au plus près du territoire de l’intime, il offre un nouvel éclairage sur son œuvre.

Bad Girl

Bad Girl

Monique Verdussen, La Libre Belgique

« Touches impressionnistes qui peu à peu dessinent une femme, un écrivain, un personnage. Un rythme rapide, la narration est dense, lucide, frémissante d'une douleur contenue.  »


Raphaëlle Leyris, Le Monde des Livres

« Il ne s'agit pas, pour Nancy Huston, de dire ici que tout destin est tracé avant même la naissance, mais de comprendre de quel arbre on est le fruit. Bad girl s'interroge sur ce que l'on peut faire de ce dont on hérite. C'est ce qui en fait, aussi, un précis de liberté.  »


Corinne Renou-Nativel, La croix

« Elle excelle dans l'art de s'immerger dans l'intériorité de chaque personnage, fût-il un enfant, de donner différents éclairages sur une situation. Nancy Huston effleure, gratte, creuse, donne les clés de ses romans  »


Elisabeth Philippe, Vanity Fair

« Un texte d'apprentissage fort et poignant  »


Christine Salles, Psychologie magazine

« Une lecture incroyablement dense en émotions.  »


Sarah Castel, libairie Terre des livres,, Page des Libraires

« Plongée dans l'intériorité, Bad Girl - Classes de littérature est un récit dense et passionnant, à l'écriture puissante, qui nous éclaire sur le parcours littéraire de Nancy Huston. Il s'agit aussi d'un récit généreux, humain et engagé, d'une femme qui, enfant, ne se trouva pas dans les yeux de sa mère.  »


Marie Chaudey, La vie

« Pour intime qu'il soit, ce roman d'une vie recèle une profondeur universelle.  »


Marie-Laure Delorme, JDD

« Nancy Huston sera eau et pierre. L'eau et la musique ; la pierre et le silence. L'eau et l'ailleurs ; la pierre et l'ici. Le style à vif, traversé par une vitalité et une vivacité, va de l'avant. Dorrit se souhaite, à la toute fin, bienvenue au monde. Elle rend grâce à sa famille d'avoir fait d'elle une fille de pierre et d'eau.  »


Olivia de Lamberterie, ELLE

« Au travers des allers et retours entre sa vie et son œuvre, l’auteure de « L’Empreinte de l’ange » signe un récit courageux, et d’une générosité folle. Au-delà du portrait splendide qu’elle dresse de sa mère, elle interroge, une fois encore, la maternité avec des mots qui vont droit au cœur.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter