Aller au contenu principal

Les espaces sont fragiles

Sous-titre
Carnet de Cisjordanie, Palestine 1998-2019



De la fin des années 1990 à la fin des années 2000, Stéphanie Dujols arpente la Cisjordanie, notamment en tant qu’interprète pour le CICR, puis pour Médecins du Monde, avant d’enseigner le français à l’université de Naplouse. En 2009, elle vit à Gaza, où elle anime des ateliers de danse et de yoga. Dix ans plus tard, elle retourne en Cisjordanie. Ces carnets forment un recueil de scènes, de souvenirs, d’esquisses de paysages en voie de disparition. Au fil de cette cartographie sensible, magnétique, où se rejoignent le poétique et le politique, c’est une beauté immémoriale – celle des lieux, des gens, des noms – qui se révèle, ainsi que son effacement insoutenable.