Nos contrées sauvages | Actes Sud
Actes Sud Littérature
Lettres des Antipodes

Avril, 2015 / 14,5 x 24,0 / 352 pages

traduit de l'anglais (Australie) par : Carine CHICHEREAU
ISBN 978-2-330-04873-0
prix indicatif : 23, 00€


Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

Nos contrées sauvages

Cate KENNEDY

Dans une petite ville australienne, Sandy élève seule sa fille Sophie. C’est d’un mauvais oeil qu’elle voit l’irruption dans leur vie de Rich, le père de Sophie, qui était parti peu après sa naissance. Soignant son image d’éternel aventurier, Rich propose à sa fille, pour ses quinze ans, un trek d’une semaine sur l’île de Tasmanie. À l’endroit même où Sandy et lui s’étaient rencontrés lors d’une action militante contre la construction d’un barrage.
  Sophie, adolescente gothique rivée à son portable, fait tout pour arracher l’accord à cette mère, dont l’affection débordante et les préceptes hippies l’insupportent. Enfin elle aura l’opportunité de faire connaissance avec son père !
  Alors que père et fille s’engagent sur les sentiers d’une randonnée vertigineuse, Sandy part en retraite spirituelle pour calmer ses angoisses.
  Mais Rich fait courir des dangers à Sophie que même Sandy n’a pas imaginés. Rancoeurs, douleurs enfouies, petits arrangements avec la vérité : Cate Kennedy dresse une cartographie sensible des contrées sauvages de l’âme humaine.
 L’enchantement et la force de ce roman émanent du regard vif et décapant, souvent drôle, que porte l’auteur sur ses trois protagonistes. D’une écriture alerte, l’histoire est alternativement racontée du point de vue de chacun d’eux – sous l’angle de trois expériences bien différentes. Tout ici est vibrant de vie.



Isabelle Falconnier, L’Hebdo

« Un premier roman impeccable. A la fois cocasse et poignant, satirique et émouvant, aventureux et intimiste. Nos contrées sauvages est un vaste récit qui brasse plusieurs thématiques avec talent : la relation mère-fille (…) la famille décomposée (…) l’engagement écologique.  »


Jeanne de Ménibus, Elle.fr

« Dans ce premier roman plus profond qu’il ne s’en donne l’air, Cate Kennedy dépasse l’auscultation des liens familiaux.  »


Fabienne Pascaud, Télérama

« Dans ce premier roman, où elle conjugue avec talent et humour les points de vue de chaque personnage (…), la novelliste australienne Cate Kennedy réussit une saga qu’on ne lâche pas. » Parce qu’elle sait y entremêler avec piquant des émotions toutes picaresques et un regard ironique et fulgurant sur les désarrois, les incertitudes, les hypocrisies de notre époque, comme sur nos lâchetés et nos aveuglements les plus intimes et les mieux cachés. C’est drôle et impitoyable à la fois.  »


Marie-Danielle Racourt, Focus Vif

« Un beau roman sur les relations familiales défaillantes où personne n’est fautif mais où tous sont responsables.  »


Jeanne de Ménibus, Elle

« Comme dans Wild, le poignant roman de Cheryl Strayed où l’héroïne partait en pleine nature afin de reprendre pied, cette parenthèse au cœur de paysages grandioses et revêches leur offrira l’occasion de s’immerger dans leur « contrées sauvages » intimes — et d’espérer en revenir en n’étant plus des caricatures.  »


[Blog] Cathulu

« Quelle jubilation que ce roman qui se moque de personnages dont la maturité n'est pas forcément là on serait en droit de l’attendre ! Si les points de vue alternent, l'humour est toujours présent et l'observation toujours aussi pertinente.  »


Paloma Blanchet-Hidalgo, Le Monde

« (…) Cate Kennedy compose une partition émouvante sur le choc des générations. Voyage initiatique tout autant que plongée au cœur de l’histoire familiale, ce premier roman, malgré quelques facilités narratives, séduit par son intelligence des relations humaines. On en retiendra aussi l’humour, tour à tour tendre et caustique, et ces paysages que l’écriture, limpide, capte dans toute leur majesté.  »


Laurence Caracalla, Version Fémina

« Un premier roman saisissant. Cate Kennedy (…) possède un formidable sens de la narration. Parce que si on rit, on est aussi ému.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter