Sindbad
L'Actuel

Octobre, 2009 / 14 x 22,5 / 528 pages


ISBN 978-2-7427-8242-0
prix indicatif : 26,40€


Où trouver ce livre ?
|

Ce livre existe également en version numérique

Les Arabes et la Shoah

La guerre israélo-arabe des récits

Gilbert ACHCAR

Le conflit israélo-arabe ne se réduit pas aux guerres menées sur les champs de bataille du Moyen-Orient. Il comprend aussi une autre dimension, une guerre à coup de récits opposés et de négation des récits des autres, tournant autour des deux traumatismes à l’origine du confl it : la Shoah, la destruction des Juifs d’Europe, et la Nakba, le déracinement des Arabes de Palestine. S’appuyant sur une vaste documentation, Gilbert Achcar se livre à un examen approfondi des réactions arabes à l’antisémitisme et au nazisme, en soulignant leur grande diversité politique et idéologique. Avec un souci constant d’objectivité et de distance critique, il traite tant de l’époque de la montée du nazisme et de la Shoah que des périodes qui se sont succédé depuis la Nakba jusqu’à nos jours, brossant ainsi un tableau captivant de l’histoire arabe con temporaine. S’il dénonce vigoureusement les attitudes antisémites ou négationnistes qui se sont manifestées au sein du mouvement national arabe, notamment palestinien, l’auteur réfute aussi, documents à l’appui, les interprétations caricaturales d’une certaine propagande pro-israélienne qui cherche à faire croire que les Arabes ont soutenu en bloc le nazisme et qu’ils sont antisémites par vocation religieuse. Ce livre constitue une ardente plaidoirie pour une reconnaissance pleine et mutuelle de la Shoah et de la Nakba, condition indispensable, selon l’auteur, pour que s’établisse un dialogue sincère entre Arabes et Israéliens – en prélude à une paix véritable, plus urgente que jamais.
Né en 1951 et originaire du Liban, qu’il a quitté en 1983, Gilbert Achcar a été enseignant à l’université de Paris-VIII, puis chercheur au centre Marc-Bloch de Berlin, avant d’être nommé professeur à la School of Oriental and African Studies (SOAS) de l’université de Londres. Auteur traduit en plus de quinze langues, il a notamment publié Le Choc des barbaries (2002, 2004) ; L’Orient incandescent (2003) ; La Guerre des 33 Jours (2006, avec une contribution de Michel Warschawski) ; et, conjointement avec Noam Chomsky, La Poudrière du Moyen-Orient (2007).

Les Arabes et la Shoah

Les Arabes et la Shoah

Rashid Khalidi, auteur de "Palestine : Histoire d’un Etat introuvable"

« Voilà un ouvrage d’une empathie à vous couper le souffle, qui examine un des sujets les plus douloureux et émotionnels du monde moderne avec impartialité, sensibilité et haute érudition. Gilbert Achcar réunit une compréhension historienne profonde des modalités du discours politique arabe avec une fine appréciation de la valence traumatique de chaque aspect de ce sujet. Cette étude magistrale constitue un dépassement bienvenu de la littérature universitaire souvent raccrocheuse et médiocre qui a été produite jusqu’à ce jour sur le sujet important des Arabes et de l’Holocauste.  »


Idith Zertal, auteure de "La nation et la mort : La Shoah dans le discours et la politique d’Israël"

« Dans un champ rempli de mauvaise foi et de pure propagande, le livre de Gilbert Achcar se distingue en tant que travail savant, équitable et décent.  »


Avi Shlaim, auteur de "Le mur de fer : Israël et le monde arabe"

« Dans son étude, Gilbert Achcar réfute une grande quantité de travaux fallacieux sur le sujet et place les attitudes arabes envers l’Holocauste et les Juifs dans leur contexte historique et intellectuel véritable. C’est une étude érudite, perspicace et hautement originale qui projette une lumière dont on a grand besoin sur un champ qui tendait à être dominé par les points de vue partisans et la propagande.  »


Peter Novick, auteur de "L’Holocauste dans la vie américaine"

« Une exploration sensible et pénétrante d’une dimension importante du conflit du Moyen-Orient – une dimension que l’on ne rencontre habituellement que sous forme de vociférations. Le livre de Gilbert Achcar, qui combine une érudition méticuleuse et un style engageant, est une contribution importante à la compréhension mutuelle qui fait tellement défaut.  »


Michael R. Marrus, auteur de "L’Holocauste dans l’histoire"

« Une lecture essentielle pour quiconque cherche à comprendre de manière équilibrée la place des Juifs et de l’Holocauste dans la pensée arabe d’aujourd’hui. Que l’on soit d’accord ou pas avec Gilbert Achcar sur tous les points, il apporte un contrepoint bienvenu et bien informé aux caricaturistes, incitateurs à la haine et inspirateurs de peur de toutes tendances.  »


Thierry Brésillon, Alternatives internationales

« La démonstration de Gilbert Achcar, d’une grande subtilité est une contribution majeure au débat et s’adresse aussi bien aux défenseurs d’Israël qu’aux avocats de la cause arabe et palestinienne.  »


Christian Makarian, L’Express

« Ce livre est un ouvrage de réflexion à offrir à tous ceux qui se rattachent à un bord sans connaître les sinuosités et les chaos de l’Histoire.  »


Henri Laurens, L’Orient Littéraire

« La lecture de ce livre, par sa mesure comme par sa qualité scientifique, apporte un immense réconfort dans un temps où des gens, qui se prétendent être des intellectuels ou des universitaires, se livrent à des insanités quand l’on évoque ce type de sujet. Que l’auteur et l’éditeur en soient remerciés.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter