Questions de société

Novembre, 2007 / 12,5 x 19,0 / 224 pages


ISBN 978-2-7427-7153-0
prix indicatif : 19, 30€


Où trouver ce livre ?
|

Mon enfant n'est pas un coeur de cible

Télévision , marketing et aliénation

Jean-philippe DESBORDES

Suite à son reportage diffusé sur Canal Plus en mars 2007, l’auteur enrichit ici son enquête, libéré de toute forme de censure. Témoignages de ceux qui « font » les programmes télé pour les petits de 0 à 10 ans, analyse des tranches du matin et de l’après-midi, avis de psychologues, de publicitaires, de maîtresses d’école… Cet essai est un cri d’alarme d’un homme de télévision pour qu’on préserve nos enfants de certaines pratiques des chaînes privées (et publiques !).
« Je passe ma journée à rendre les enfants accros à la télé, et ma soirée à en décrocher les miens. »
un des interviewés
Le journaliste d’investigation et réalisateur Jean-Philippe Desbordes propose ici un document exceptionnel sur le monde du petit écran, car il est en même temps père – un père qui s’inquiète de l’impact de la télévision sur son enfant. A partir d’entretiens, d’expériences dans l’école de son fils, de sondages, de rencontres, d’analyses sociologiques, il parvient à un constat grave : les besoins du marketing, aujourd’hui, déterminent une large partie des programmes pour la jeunesse. Et cette influence ne s’exerce pas seulement sur les contenus, mais aussi sur leurs formes. Ce n’est pas étonnant que la plus grande part du gâteau revienne aux dessins animés. Leur rythme déchaîné répond au besoin des annonceurs : anesthésier (donc rendre malléable) et exciter (rendre accro) l’esprit des enfants, soit la meilleure préparation à la réception du message publicitaire.
La télé en viendra-t-elle aussi à vendre du « temps de cerveau d’enfant disponible » ? Sans tomber dans un catastrophisme stérile, on peut désormais constater que les conséquences pour les enfants sont très graves : les frontières entre réel et virtuel s’estompent, un rapport d’addiction à la télévision et aux autres écrans s’instaure, qui est à l’origine de nombreuses fragilités psychologiques, en termes d’identification, de construction de soi et de rapport au monde.
Alliant la rigueur du journaliste à la sensibilité du père, Jean-Philippe Desbordes alerte ici à la fois les parents et les professionnels du petit écran. « Nous avons la télé que nous méritons », semble-t-il dire, et une télévision qui colonise le cerveau de nos enfants ne nous renvoie pas une image acceptable de nous-mêmes.
Site officiel de Jean-Philippe Desbordes - Mon enfant n'est pas un coeur de cible

Mon enfant n'est pas un coeur de cible

Mon enfant n'est pas un coeur de cible

dans la même thématique : Humaines perspectives

Livret de famille (EPUB)

CHERFI, Magyd

La ferme des enfants (EPUB)

RABHI, Sophie

La ferme des enfants

RABHI, Sophie
COLIBRIS,

Manifeste pour la terre et l'humanisme

RABHI, Pierre

Atteinte à la liberté

ZEH, Juli
TROJANOW, Ilija

Solutions locales pour un désordre global

SERREAU, Coline

Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter