De l'ardeur (EPUB) | Actes Sud
Actes Sud Littérature
Domaine français

Septembre, 2017


ISBN 978-2-330-08714-2
prix indicatif : 15, 99€


Où trouver ce livre ?
|

De l'ardeur (EPUB)

Histoire de Razan Zaitouneh, avocate syrienne

Justine AUGIER

De l’ardeur reconstitue le portrait de Razan Zaitouneh, figure de la dissidence syrienne enlevée en décembre 2013, avec trois de ses compagnons de lutte – et à travers elle, le puzzle éclaté de la révolution en Syrie, et du crime permanent qu’est devenu ce pays. C’est le récit d’une enquête et d’une obsession intime, le partage d’un vertige. Une porte d’entrée sur une réalité que l’immédiateté de la tragédie tient paradoxalement à distance. Un questionnement sur l’engagement et sur l’importance du langage. Un texte urgent, nécessaire, d’une justesse et d’une éthique proprement bouleversantes.
 



Mazarine Pingeot, L'express

« Au-delà du portrait, c'est la Syrie qui surgit, avant et pendant la révolution, à travers les voix des uns et des autres, qu'elle tisse comme la toile trouée, nécessairement trouée, d'une guerre inimaginable.  »


Hala Kodmani, Libération

« De l’ardeur, mais aussi de l’audace et du labeur, il en a fallu à Justine Augier pour retracer le parcours d’une icône de la révolution syrienne qu’elle découvre après la disparition forcée de l’une et de l’autre. Elle partage avec passion et émotion sa découverte des figures, des martyrs et des évènements qui ont marqué la tragédie syrienne. Une lecture édifiante pour le lecteur peu familier du conflit qui dure depuis sept ans, autant qu’un rafraichissement de mémoire douloureux pour ceux qui ont vécu ou suivi les étapes d’une révolution confisquée, oubliée, trahie. Colossal travail d’enquête et de documentation  »


Nathalie Crom, Télérama

« Un texte bouleversant   Le beau livre, fragile et scrupuleux, que la vie, les combats et la disparition de Razan Zaïtouneh ont dicté à Justine Augier met au jour la figure d'une jeune femme que seuls connaissaient à ce jour les observateurs attentifs de la situation syrienne On a beau chercher, dans sa mémoire de lecteur, les grands modèles qui auraient pu inspirer à l’écrivaine cet exercice, on ne trouve pas vraiment.   Déroulant la chronologie des années 70 à nos jours, éclairant la complexité des forces en présence - dictature et armée régulière groupes rebelles notamment djihadistes, activistes pacifistes et intellectuels -, s'attardant sur les ressorts de la logique totalitaire du pouvoir syrien et du système carcéral proprement infernal sur lequel repose sa pérennité, Justine Augier ne perd pourtant jamais de vue Razan Zaïtouneh. Au contraire, elle s'en approche, cherche comme à tâtons la juste distance, sans renier l’empathie et même la tendresse qu’elle ressent, mais se méfiant de la tentation hagiographique.  »


William Irigoyen, Lire

« Le portrait fascinant d’une avocate syrienne, Razan Zaitouneh, enlevée il y a plus de trois ans pour avoir enquêté sur les violations des droits de l’homme dans son pays. Justine Auger livre un portrait captivant d’une femme à la « trajectoire libre », en évitant un écueil : la commisération emphatique.  »


Les Inrockuptibles

« Entre Asli Erdogan et Emmanuel Carrère, un livre important, juste et courageux  »


Claire Devarrieux, Libération

« Le portrait composé par Justine Augier à partir d’une longue enquête, est en même temps l’analyse d’un système politique atroce, fondé sur la manipulation, la terreur et l’opacité.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter