Aller au contenu principal

Framboise

Sous-titre
Quelques hypothèses sur Françoise Dorléac



Françoise Dorléac parlait vite, bougeait vite. Elle impressionnait la pellicule et ceux qui la dirigeaient. Elle conduisait trop vite aussi et finit par se tuer dans un accident tragique, un jour de juin 1967. Mais avant elle avait tourné une vingtaine de films, notamment sous la direction de Truffaut ou de Polanski, et aux côtés de sa sœur, Catherine Deneuve, dans Les Demoiselles de Rochefort, de Jacques Demy.
Ce livre en forme d'exercice d'admiration cherche à raconter le bref avènement d’une jeune femme : comment la petite fille du 16e, née de parents acteurs, devient une actrice, et aussi une femme, à la vie amoureuse compliquée, en avance sur son époque.
Moderne ?
En tout cas l’on guette sa trace chez les actrices d’aujourd’hui, surtout celles qui sont intenses et fragiles.

mai, 2024
10.00 x 19.00 cm
176 pages


ISBN : 978-2-330-19294-5
Prix indicatif : 17.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

De Françoise Dorléac, dont il dresse ici le portrait avec dévotion, le critique de cinéma ne dissimule aucunement la personnalité versatile, toujours à fleur de peau. Une actrice qui semble à l’écran comme dans la vie, toujours sur la corde raide entre émotions intenses et émotions contradictoires. 

Isabelle Spaak, LE FIGARO LITTÉRAIRE

Aurélien Ferenczi a tant aimé Françoise Dorléac qu’il lui consacre un très beau livre, ciselé comme une lettre intime.

François-Guillaume Lorrain, LE POINT

Le journaliste Aurélien Ferenczi livre un vibrant hommage à la comédienne qui a traversé la vie comme une comète, laissant dans son sillage de doux et virevoltants souvenirs.

Olivier Mony, SUD-OUEST

Face au récit d’Aurélien Ferenczi, mené comme une enquête de journaliste, le lecteur est confronté entre le désir de savoir "deux ou trois choses que je sais d'elle" et le désir de ne pas aller plus loin. La jeunesse de Françoise Dorléac demeure, par-dessus tout, et rien ne sert de tenter de briser le mystère, "Framboise", l’inconnue reste telle qu’elle est, insondable et secrète, frivole et belle, actrice à jamais. 

Gisèle Breteau Skira, JEUNE CINÉMA

Son érudition détaillée fait revivre une star virevoltante, une "snobinarde survoltée". […] Aurélien Ferenczi la ressuscite tellement qu’on souffre, à la fin, de la voir s’envoler une nouvelle fois. 

Frédéric Beigbeder, LE FIGARO MAGAZINE

Très stimulant essai d’Aurélien Ferenczi.

FRANCE CULTURE - Plan large

Du même auteur