Aller au contenu principal

John Coltrane



La vie de John Coltrane, voix majeure du saxophone, est à bien des égards un roman d’apprentissage, forgé au gré des rencontres, des expériences et des grands musiciens qui l’ont adoubé?: Dizzy Gillespie, Miles Davis et Thelonious Monk. Ayant débuté par la recherche de la perfection instrumentale à partir des formes musicales qui lui préexistent – il admire et imite d’abord le parfait apollinien, Johnny Hodges – il
franchit ensuite tous les degrés qui l’amènent au dionysiaque.
Ce nouvel ouvrage de Jean-Pierre Jackson, qui arrive après ses biographies remarquées de Charlie Parker ou Keith Jarrett, nous enseigne que par la transe musicale, le dessaisissement de soi, l’abandon des
formes préétablies, Coltrane vise progressivement à atteindre l’universel, l’être profond du monde. Apprécier la beauté de la geste coltranienne, au-delà de tel ou tel accomplissement, c’est percevoir à chaque étape de son déroulement le mystère de la création à l’oeuvre. Ce n’est pas l’argent ou l’ambition qui l’animent, c’est la quête d’un sens, de l’Un originaire, d’un amour suprême qui par nature est musique.

octobre, 2022
10.00 x 19.00 cm
208 pages


ISBN : 978-2-330-17134-6
Prix indicatif : 20.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Aussi, avec un minimum de détails essentiels, il (Jean-Pierre Jackson) retrace la vie du saxophoniste chronologiquement, en suivant particulièrement les concerts, festivals et enregistrements. En somme, on se concentre sur la musique. Compacte, précise et au format poche, cette biographie s’emporte partout. En fin d’ouvrage, des listes sélectives de livres, disques et vidéos permettent de s’y retrouver dans le foisonnement de la production coltranienne.

Un ouvrage à fourrer bientôt dans une chaussette au pied du sapin !

Mathieu Jouan, CITIZEN JAZZ

Dans son ouvrage très inspiré, Jean-Pierre Jackson, expose que « par la transe musicale, le dessaisissement de soi, l’abandon des formes préétablies, Coltrane visait progressivement à atteindre l’universel, l’être profond du monde et qu’apprécier la beauté de la geste coltranienne, au-delà de tel ou tel accomplissement, c’est percevoir à chaque étape de son déroulement le mystère de la création à l’œuvre. Que ce n’est pas l’argent ou l’ambition qui l’animent, mais la quête d’un sens, de l’Un originaire, d’un amour suprême qui par nature est musique ». 

Bernard Delcord, LIRE EST UN PLAISIR

D’une lecture aisée, le Coltrane de Jean-Pierre Jackson nous donne quelques clés majeures pour entrer dans l’univers d’un créateur « en quête d’un amour suprême qui par nature est musique ». À conseiller vivement.

Jean-Louis Lemarchand, LES DERNIÈRES NOUVELLES DU JAZZ

Du même auteur