La structure est pourrie, camarade | Actes Sud

Actes Sud BD

Janvier, 2017 / 16,5 x 22,5 / 336 pages

traduit de l'anglais (États-Unis) par : CLARO
ISBN 978-2-330-07277-3
prix indicatif : 26, 00€


Où trouver ce livre ?
|

La structure est pourrie, camarade

Viken BERBERIAN
Yann KEBBI

Au cœur de la capitale arménienne et de cette révolution architecturale, Yann Kebbi, et l’énergie monumentale de son trait, associé à l’humour absurde de l’écrivain Viken Berberian, dessine un portrait grotesque et terriblement réaliste de notre monde. “Il faut tout reconstruire, terminés les vieux immeubles historiques, place au renouveau !”

La structure est pourrie, camarade

La structure est pourrie, camarade

L’Avis des bulles

« Cet ouvrage magnifiquement dessiné nous donne matière à réfléchir sur nos propres espaces urbains et leur impact.  »


Cécile Lecoultre, 24 Heures

« Viken Berberian et Yann Kebbi démolissent avec une joyeuse énergie les dérives de l’architecture contemporaine dans un roman graphique bétonné d'humour noir. Une jubilatoire (et constructive) diatribe.  »


Alain Musset, Libération

« Les dessins flamboyants de Yann Kebbi […] rappellent les audaces fauves de Delaunay ou de Dufy.  »


Daphné Bétard, Beaux Arts

« [Un] roman graphique incisif. Une fiction délirante et grinçante, où les images se succèdent à un rythme effréné, jusqu'à donner le vertige.  »


Philippe Marczewski, Imagine Demain le Monde

« [Une] incroyable bande dessinée de Viken Berberian et Yann Kebbi, dont le travail graphique violent, expressionniste, les traits tour à tour rageurs et délicats, sautent au visage comme un tigre affamé. Ce livre, quel coup de fouet !  »


Alain Vollerin, Mémoire des Arts

« Un livre merveilleusement édité selon le savoir-faire des éditions Actes Sud. Vraiment, un magnifique geste éditorial. Berberian et Kebbi démontrent qu'on peut encore surprendre, à une seule condition, être vrai !  »


Christophe Ono-dit-Biot, Le Point

« Un impressionnant roman graphique .  »


Mathias Enard, Le Monde

« Berberian et Kebbi cassent la baraque.   Cette satire signée Viken Berberian et Yann Kebbi n’est pas juste une parodie de l’architecture conquérante et du béton en armes : la violence du trait de Kebbi et les piques hilarantes de Berberian dessinent la brutalité du ciment allié au capital.  »


Association du méjan

Actes Sud newsletter

Inscription à la newsletter :

newsletter