Exposition "Géométries Amoureuses", du 10 juin au 24 septembre 2017 à Sète | Actes Sud

    Actualités

    Exposition "Géométries Amoureuses", du 10 juin au 24 septembre 2017 à Sète

    A partir du 10 juin, le Centre régional d’art contemporain Occitanie/Pyrénées-Méditerranée,  à Sète et le Carré Sainte-Anne, espace d’art contemporain de la Ville de Montpellier présentent deux expositions monographiques simultanées consacrées à Jean-Michel Othoniel.

    Sous le titre unique de « Géométries Amoureuses » ce double évènement présente plusieurs facettes du travail de l’artiste à travers une soixantaine de sculptures, une dizaine de peintures et plus d’une centaine d’œuvres sur papier. Le titre réuni à lui seul les dualités qui caractérisent le travail d’Othoniel : sensualité et rigueur, caché et révélé, blessure et beauté.

     

    Le Centre régional d’art contemporain à Sète – ancienne friche industrielle réhabilitée en centre d’art et le Carré Sainte-Anne, espace d’art contemporain de la Ville de Montpellier – offrent leurs espaces pour faire résonner de manière exceptionnelle l’œuvre de l’artiste, avec le caractère spécifique et le charme de chaque lieu.

     

    Le CRAC à Sète présente une exposition composée d’œuvres inédites et monumentales. Inspirée par les formes de la nature, elle propose un parcours proche d’une architecture radicale, monochrome et abstraite. Ces nouvelles œuvres de verre, de miroir, de métal, d’encre ou d’obsidienne, montrent l’évolution du travail de l’artiste depuis sa rétrospective au Centre Pompidou en 2011.

    Au rez-de-chaussée, l’exposition s’ouvre sur une colossale vague de 6 mètres de haut et 15 mètres de long, composée de plus de dix-mille briques de verre noir. Spécialement conçue pour le lieu, cette œuvre fait écho à la première photographie réalisée à Sète en 1857 par Gustave Le Gray et intitulée La Grande vague. Dans les salles suivantes, le visiteur découvrira pour la première fois de mystérieuses météorites en obsidienne – pierre noire issue de la lave des volcans –  ainsi qu’une série d’œuvres inédites, réalisées sur toile et intitulées Black Lotus qui entourent des sculptures éponymes. Les dernières salles de l’exposition témoignent de la violence des éléments figurée par une série de gigantesques tornades d’acier suspendues dans l’espace, et d’une fleur, The Wild Pansy, grand nœud en perles de verre colorées, hommage à la liberté de penser.

    Au premier étage, cent dessins, comme un grand carnet de voyage réalisé entre 1996 et 2017, dévoilent le cheminement de la pensée de l’artiste et la genèse de nombreuses de ses œuvres.

    L’artiste produit avec ce projet un ensemble d’œuvres s’inscrivant dans une relation forte à Sète et à l’architecture du centre d’art.

    Commissariat : Noëlle Tissier

     

    En savoir plus  : othoniel.fr




    CRAC de Sète

    26 Quai Aspirant Herber

     Sète

    04 67 74 94 37

    |
    Association du méjan

    Actes Sud newsletter

    Inscription à la newsletter :

    newsletter